BAB augmentée

Augmentation électronique et informatique des « Boîtes à Bourdons » de Léo Maurel.

Crédits

Léo Maurel : inventeur et fabricant de la « Boîte à Bourdons »
trublion : conception et réalisation technique pour la création d’un mode de jeu supplémentaire pour la BAB

Moyens techniques

Electronique (amplification, suivi d’enveloppe, driver moteur), programmation de microcontrôleur (analyse de signal, commande moteur)

Production

trublion
Léo Maurel

Présentation

Lutherie Urbaine
Le son continu, Château d'Ars 36 (2016)

Description

En collaboration avec le luthier Léo Maurel.

La BAB (Boîte à Bourdons) de Léo Maurel est un instrument inspiré de la vielle à roue, mais dont l’archet circulaire est lié à un moteur électrique.

Le musicien contrôle la vitesse du moteur, et manipule des curseurs pour changer la hauteur de chaque corde. Il peut aussi régler la pression de la roue sur les cordes.
Comme sur la vielle à roue, une corde « trompette » fait vibrer un « chien » sur la table d’harmonie, permettant de créer des sons plus « rugueux » et rythmés.
Le collectif Trublion a collaboré avec Léo Maurel pour créer un boîtier électronique qui permet de contrôler les mouvements de l’archet circulaire avec un signal sonore.

En branchant sur ce boîtier une boîte à rythme, un microphone, un synthétiseur ou même un ordinateur le musicien peut contrôler dynamiquement ou automatiser toutes sortes de variations de la vitesse de la roue et d’articulations rythmiques.
Il peut également régler des paramètres du module électronique de suivi d’enveloppe : attack, release, range et vitesse minimum de rotation du moteur.

Ce dispositif permet de jouer des motifs rythmiques complexes et d’avoir des attaques abruptes sur un instrument à bourdon.

Médias




Mené de février à juin 2016.
Par Émilien et Flax.

Suivez-nous !

Contact


Page de contact