Scanner magnétique

Scanner magnétique open-source pour aimants permanents et électroaimants, basé sur une machine à commande numérique 3 axes (« CNC » en anglais).

Une machine pour mesurer et visualiser le champ magnétique d’un aimant destiné, par exemple, à être utilisé pour fabriquer un micro de guitare, un sustainer ou un haut-parleur

Moyens techniques

Outils additionnels spécifiques pour machines à commande numérique (fraiseuse CNC, imprimante 3D), capteurs magnétiques (effet Hall), usinage de PVC pour le support de capteurs, programmation sur nano-ordinateur avec Linux embarqué (BeagleBone), interface web et Python pour le contrôle de la machine

Description

Le premier prototype, développé en 2015, est basé sur une imprimante 3d. Une carte Arduino contrôle le mouvement des moteurs pas-à-pas et un capteur relève le champ magnétique en chaque point du parcours défini par l’utilisateur.
Ce prototype a permis de relever des champs d’aimants permanents, et d’étudier l’influence du blindage d’un haut-parleur sur le champ magnétique rayonné par sa bobine, pour en comprendre les propriétés acoustiques.

Le travail sur le second prototype a commencé en septembre 2016 et utilise une fraiseuse numérique d’une résolution d’un centième de millimètre. Elle est contrôlée par un nano-ordinateur qui permet un relevé plus rapide et plus précis. Le support des capteurs magnétiques, fraisé spécialement pour cet usage, est plus fiable et plus solide.

L’électronique et le logiciel de ce second prototype sont en cours de test en vue d’une publication en open-source courant 2017.

Médias




Mené depuis fin 2015.
Par Jérémy.

Suivez-nous !

Contact


Page de contact